Les hommes

Les hommes

Tout en poursuivant sa mission de Chef de cave au sein de la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, au Champagne De Castelnau, Richard Dailly s’engage dans une nouvelle aventure.

À 48 ans, fort de son expérience pluridisciplinaire dans le monde du vin, il se lance dans l’exploitation d’un vignoble en Bordelais, le Château Haut Gachin. Un défi qu’il a relevé avec la collaboration, les conseils et le soutien de Jean-Paul Pérardel, figure emblématique du vin et de la gastronomie.

Grâce à la passion du vin qu’il doit à son père, à des compétences acquises en champagne depuis de nombreuses années et à son professionnalisme, il convertit membres de sa famille, amis et relations professionnelles en investisseurs à ses côtés avant de signer le compromis de vente à l’automne 2007.
L’acquisition du vignoble du Château Haut Gachin s’effectue le 29 mars 2008. Il est alors indispensable de trouver les relais sur place pour assurer le fonctionnement de la structure.

C’est en retrouvant Bernard Vigneron, œnologue champenois, récemment retraité sur Grayan-L’Hôpital, que l’organisation se met en route. Ainsi sur place, ce dernier supervise le travail des vignes et organise la préparation de la vendange 2008.

Si la production de raisins de qualité revêt, comme dans toute activité agricole, un caractère aléatoire, l’expérience et la qualité des hommes en constituent les acquis qui font toute la différence.
Prétendre à l’élaboration d’un vin de qualité n’est pas conciliable avec l’amateurisme. Cela nécessite la culture de l’effort et une détermination à toute épreuve.

Ainsi constituée, l'équipe technique du Château Haut Gachin s'est dotée des compétences nécessaires à la production et à la commercialisation d’un vin de qualité. Pour autant le Château Haut Gachin se donne du temps pour affiner ses techniques de vinification, d’élevage et tirer les conclusions de chaque millésime pour conduire la qualité de ses vins dans une dynamique de progrès.